Activités

En déroulant cette page ‘activités’ vous allez prendre connaissance des premières activités que j’organise et que j’anime pour le 1er semestre 2016. D’autres activités seront proposées au cours de l’année. Par ailleurs, sur demande et pour un groupe d’au minimum 8 personnes, je peux organiser chez moi, à Quistinic ou et sur un lieu proposé par le demandeur, ces même activités. Celles-ci portent, selon le cas et la demande,  sur les domaines suivants :  introduction  à l’Ecospychologie pratique ;   Ecothérapie ; analyse des pratiques dans le domaine de l’écologie et du développement durable.

 Enfin, mes interventions ‘sur demande’ peuvent également porter sur le Conseil, la Médiation, la Communication et le Coaching en Environnement.

ATELIER D’ECOPSYCHOLOGIE PRATIQUE

Un atelier se tiendra à Quistinic, dans le 56 les 21 et 22 mai 2016.

Prix : 195 Euros, hébergement et nourriture non compris

 A qui s’adresse cet atelier ?

A toutes les personnes qui veulent (re) apprendre à retrouver ou à développer une relation authentique et intime avec la nature, pour s’apaiser, réanimer leurs sens et se nourrir émotionnellement, voire se reconstruire intérieurement. Egalement à celles et ceux qui veulent découvrir ou en savoir plus, en théorie et en pratique, sur ce domaine pionnier (en particulier en France) qu’est l’Ecopsychologie. Il concerne aussi les personnes qui sont impliquées dans des problématiques environnementales (associations, institutions publiques et privées) et souhaitent mieux vivre cette implication et leurs activités, souvent épuisantes psychologiquement voire génératrices de sentiment d’impuissance et même de souffrance. L’atelier leur apporte aussi des méthologies leur permettant d’être plus efficaces dans leurs actions.

(Voir, en bas de cette page, des témoignages de personnes qui ont participé à des ateliers d’Ecologie pratique)

  Processus

A un groupe douze personnes au plus, sont proposés en alternance des sessions théoriques et pratiques en Ecopsychologie, des temps en intérieur et en extérieur, ces derniers étant évidemment privilégiés. Des exercices et «expériments », spécifiquement conçus vont faciliter cette rencontre authentique et intime avec la nature. Leur objectif ultime est de développer ce qu’on appelle l’ « awareness » en Gestalt et que l’on appelle de plus en plus la « pleine conscience » (« mindfullness » en anglais). Le moment fort de ces ateliers (et qui est inspiré des «quêtes de vision » des améridiens) est le « solo » temps durant lequel les participants sont invités à s’isoler de deux heures à une demie journée (selon la durée de l’atelier) dans un espace circoncrit et choisi au milieu de la nature. S’en suit une longue et riche session de partage des expériences entre les participants.

ATELIER D’ECOTHERAPIE

Le prochain atelier se tiendra à Quistinic, dans le 56, les 11 et 12 juin 2016.

Prix : 195 Euros, hébergement et nourriture non compris

A qui s’adresse l’écothérapie ?

 A toutes personnes qui, sans nécessairement de problématique psychologique particulière, souhaitent être mieux en elles-mêmes, se connecter avec leur environnement naturel pour en jouir davantage et se sentir plus vivantes ; aux personnes qui traversent une période de deuil ou de stress particulièrement élevé et qui ont besoin de se poser, en se ressourçant dans la nature, pour s’apaiser et mieux se retrouver ; à celles qui vivent les problèmes environnementaux actuels comme souffrants, angoissants ou apeurants.

Elles s’adressent également aux personnes (en thérapie ou pas) et qui pensent que la prise en compte de la nature dans le champ de la thérapie est un véritable atout pour travailler leurs problématiques psychologiques, en particulier les problématiques archaïques. L’Ecothérapie est particulièrement bien indiquée pour aborder les troubles d’angoisse, de dépression, d’anxiété et de stress.

 Comment cela se passe-t-il ?

 Les sessions d’écothérapie commencent généralement par un travail en intérieur avec ce que les participants apportent dans l’ici et maintenant. Un fort accent y est mis sur le développement de l’ « awareness » interne et externe, c’est-à-dire de la conscience fine de ce qui se passe dans le corps de la personne, en particulier la respiration, et autour d’elle. S’en suit un travail en extérieur, dans la nature, donc. Dans l’interrelation entre elle et la personne, qui va être invitée à s’ouvrir à elle le plus possible par son awareness, l’ambiance du milieu où se déroule le travail ainsi que les multiples composantes animales, végétales et minérales, vont révéler l’état intérieur de la personne mais aussi de ses potentialités souvent enfouies au plus profond d’elle-même. Comme dans les ateliers d’Ecopsychologie, le cœur de la session est le « solo », moment pendant lequel les participants sont invités à s’isoler dans la nature, plus ou moins longtemps. A la différence de ces derniers, le temps de partage qui suit le solo s’inscrit dans une dynamique de thérapie de groupe.

**********

ATELIERS D’ECOPSYCHOLOGIE SUR DEMANDE

 Ateliers d’initiation aux applications concrètes de l’Ecospychologie

 En tant que, notamment, composante du Grand Tournant (cf. la présentation de cette mouvance sur ce site), l’Ecopsychologie a un rôle fondamental à jouer pour contribuer à répondre à nos défis actuels sociaux et écologiques. Car, du déni à l’action inspirée, nos motivations sont gouvernées par nos émotions et nos croyances concernant notre place dans le réseau de la vie et notre vision du monde. Or, ces motivations sont à l’origine de l’ensemble de nos actions, dont toutes celles qui affectent la planète. Si nous voulons influer sur le public pour qu’il change de comportements, il importe donc d’appréhender les mécanismes psychologiques et les croyances qui suscitent ces motivations et actions.

 Au cours de cet atelier, les participants approchent les principales dimensions psychologiques de la crise écologique actuelle. Ils explorent en quoi ils sont eux-mêmes affectés psychologiquement par cette crise, comment ils peuvent sainement faire face cette situation, puis la métaboliser et aider leur entourage et leur public à y répondre. Différents méthodologies et outils d’intervention sont proposés tout au long de la session.

 Cette formation se déroule sur 5 jours (3 jours de formation proprement dite + 2 jours d’échanges et de retour sur la formation initiale).

 Devis sur demande.

 Analyse des pratiques basée sur  l’Ecopsychologie

 Il s’agit, en groupe, d’échanger sur et d’évaluer des pratiques professionnelles (ou militantes) portant sur des problématiques environnementales, en particulier du point de vue de l’implication personnelle de chacun. Ces échanges et co-évaluations se déroulent dans le cadre de référence et avec les méthodologies et outils issus, principalement, de l’Ecopsychologie.

 Les regroupements d’analyse de pratiques se déroulent sur 3 jours multipliés par le nombre de regroupement nécessaires (3 jours + 3 jours + 3 jours….)

 Devis sur demande

 Ateliers d’Ecothérapie

 De tels ateliers, comme celui annoncé et présenté ci-dessus, peuvent être organisés et animés en France métropolitaine ou ailleurs, sur demande. Ils peuvent avoir une durée de 2 à 5 jours.

 Devis sur demande

 Nota : les devis auxquels il est fait référence ci-dessus, ne comprennent pas les frais annexes liés aux déplacement et aux séjours : voiture, train, hôtel et restaurant, principalement.

********

Que peut apporter l’Ecopsychologie en pratique ? Témoignages :

Céline : «  Je suis contente d’avoir découvert l’écopsychologie car elle m’a permis de me retrouver et de me sentir mieux au quotidien. J’ai hâte d’apprendre davantage avec les méthodes de Jean-Pierre. Ce que je retiens aussi de ce stage c’est, tout particulièremet, un accueil chaleureux et, surtout, la rencontre avec les participants,  très enrichissante.  »

Anne-marie : « Durant cet atelier,  j’ai pris conscience que mon agitation mentale est une vraie barrière à toute réelle observation… Là, j’ai senti toute la différence entre « voir » et « regarder » !!! Regarder…. et constater toute l’ampleur de l’impressionnante complexité de la vie que la nature nous offre… Ces deux jours m’ont aussi permis de prendre conscience qu’il est nécessaire, pour nous-mêmes et pour la nature, d’avoir un grand respect de la vie qui nous entoure ».

Jean-Pierre : « Excellente initiation à l’écopsychologie dans une ambiance de convivialité, d’écoute et de profond respect au sein d’un groupe hétéroclite et riche de sa variété. Un grand apaisement conforte l’importance accordée à ma relation à la nature et en modifiera, sans doute, certaines approches. »

Marie-Christine : « Dans l’agitation du monde, (oser) prendre une pause ‘nature’. Dans la simplicité de ce qui me relie à l’Essentiel. A l’écoute de ce qui respire en moi. Une invitation au chemin vers ma véritable nature : Je suis ‘Vivante’ ! »

Anne : « Le jour du ‘solo’, je pars vers la forêt… Il fait gris, plutôt froid pour un mois de juin… En traversant le champ pour y arriver, j’ai le sentiment soudain que la forêt est fermée, pas accueillante… Je m’arrête à mi-pente,  près d’un arbre à moitié couché, qui donne envie de s’y allonger…  Je reste là, un temps… Puis, je commence à me lasser… et à me sentir en colère…,  un mélange de frustration et d’impuissance,  ressenti familier que j’éprouvais souvent petite, et dans ma jeunesse… Soudain me vient cette idée : je suis là, à attendre quelque chose – de cette forêt, de cette nature, de ces arbres –  et eux, ne sont-ils pas là, eux aussi, à attendre quelque chose de moi ? Pourquoi je n’aurais pas, moi, à leur apporter quelque chose ?….

Et là, une énorme vague d’émotions m’a envahi, en réalisant comment nous, les êtres humains, traitons les arbres et les forêts,….  et un immense besoin de demander pardon pour toutes les maltraitances multiples que nous infligeons à la nature et aux arbres, qui engendrent des souffrances énormes  et dérèglent  l’écosystème naturel. Des pleurs sont venus, et aussi de la culpabilité, de la honte, puis un vrai regret…

J’ai étreint des arbres en leur demandant pardon… Et j’ai senti l’environnement s’ouvrir : il n’était plus froid. Un apaisement m’a pénétré. Je n’étais plus étrangère dans ce lieu,  j’étais reliée à  lui,  j’en faisais partie. »

 L’animateur : Jean-Pierre LE DANFF (pour plus d’information sur mon cursus voir l’onglet « Qui suis-je ? »)

Porh Kerbrehoet – 56310 QUISTINIC – Tél. 06 83 13 35 08

Auto-entreprise – SIRET 532 888 732 00015

Courriel : jpledanff@hotmail.com

Publicités